• Budget
  • Endettement
  • Consommation
Pixel blanc
Logo ACEF
Logo secondaire : Puzzle

2010, chemin de Chambly
Longueuil (Québec)  J4J 3Y2
450 677-6394   Sans frais: 1 877 677-6394

Point de service de Valleyfield

340, boulevard du Havre, BUR 203
Valleyfield (Québec)   J6S 1S6
450 371-3470   Sans frais: 1 888 450-3470


Historique (suite)

Active dans le développement du milieu

Depuis sa fondation, l’ACEF Rive-Sud a mis sur pied certains groupes qui ont œuvré ou qui œuvrent encore au service de la communauté (Comptoir alimentaire et Mouvement Action Chômage de Longueuil). L’ACEF Rive-Sud a aussi collaboré activement à la formation ou à la consolidation de quelques autres organismes communautaires dans le milieu (Carrefour Populaire de la Rive-Sud, Association des locataires de Longueuil, Groupe d’animation du logement communautaire de Longueuil, Inform’Elle, Table régionale des organismes volontaires d’éducation populaire de la Montérégie, Corporation de développement communautaire de Longueuil, Table de concertation sur la pauvreté et l’appauvrissement à Longueuil).

La défense des droits des consommateurs

L’ACEF est active en consommation depuis plus de trente-cinq ans. Au fil des années, elle a œuvré activement à la résolution de dossiers collectifs de droits en matière d’habitation, de transport en commun, de médicaments, de télécommunications, etc.
Par exemple,

  • En 1974, elle a soutenu techniquement et financièrement les propriétaires lésés par Cie P. Talbot (graves problèmes de construction, maisons citron).
  • En 1975, elle a aidé une centaine de consommateurs fraudés dans une affaire de vente de terrains sous pression et de promesses de construction (Urbania 2000) à se regrouper et à entreprendre des moyens d’action.
  • En 1980 et 1981, elle a travaillé à mobiliser des consommateurs pour forcer les magasins à maintenir l’affichage des prix sur les produits spéciaux face à l’introduction du code universel.
  • De 1981 à 1985, elle a apporté un soutien technique et financier au regroupement des victimes de la mousse isolante d’urée formaldéhyde (MIUF) de la Rive-Sud dans leur lutte pour obtenir un dédommagement complet face aux problèmes engendrés par cet isolant.
  • Dans les années 1980, elle a mené une campagne en faveur de la réglementation des aliments de base (lait, pain, œufs) pour faire en sorte que ces aliments ne grèvent pas le budget. Elle a également lutté pour le maintien de l’universalité du service téléphonique de base à prix raisonnable notamment, en s’opposant à la dérèglementation du système téléphonique canadien et au rééquilibrage tarifaire.
  • En 1992, elle produisait un document de travail identifiant les principales problématiques socio-économiques de son territoire. Ce document de travail a suscité une concertation des représentants des groupes du milieu et a ainsi favorisé la création d’un comité de travail qui s’est par la suite élargi et a donné naissance à une Table de concertation sur la pauvreté et l’appauvrissement à Longueuil.
  • Enfin, ces dernières années, elle a notamment, suivi de près la dérèglementation annoncée à la Loi sur la protection du consommateur, s’est opposée à la modification sur la Loi sur l’étiquetage des prix et a revendiqué l’accès bancaire pour les personnes à faibles revenus. De plus, l’ACEF a activement représenté et défendu les droits des consommateurs relativement à la politique de recouvrement d’Hydro-Québec.

Le programme de bénévolat

En 1998, l’association se dotait d’une politique de bénévolat afin de développer et de consolider son réseau de bénévoles. Les objectifs poursuivis par la mise sur pied de ce programme étaient de maintenir et d’accroître la quantité et la qualité des services offerts malgré des revenus stables ne permettant pas l’embauche de nouveaux employés, de gérer efficacement les ressources humaines bénévoles disponibles et de bénéficier d’un soutien et d’une participation plus large de la communauté. Le 5 juillet 1999 débutait officiellement le recrutement. Depuis, les bénévoles ont contribué, au fil des années, à tous les niveaux d’activités de l’organisme : gestion de l’organisme, prestation de services, soutien technique et soutien professionnel.

L’émergence des services collectifs

Toujours en 1998, l’ACEF innovait en transformant un de ses services d’aide traditionnel : celui de la consultation budgétaire en un service éducatif et collectif d’ateliers sur les solutions à l’endettement. Autre innovation : en 2005, l’organisme mettait en place une structure permettant l’implication bénévole dans les services collectifs. Depuis cette date, plusieurs bénévoles animent les rencontres sur les solutions à l’endettement.


© 2012, Association Coopérative d'Économie Familiale de la Rive-Sud - Tous droits réservés